11082646_949087341781649_5037352885415829098_n

 

 

La cuisson: 150°C pendant 50 min !

 

Le gateau magique: 3 textures différentes = un flan, une crème et une génoise.

Mais comment est-ce possible vous demandez-vous ?

Les jaunes d’œufs, fouettés avec le sucre, le beurre, la farine et le lait vont créer les deux premières couches du gâteau magique, celles du flan et de la crème. En effet, la cuisson lente à 150°C va permettre de cuire le dessous du gâteau tel un flan, sans cuire le dessus qui conservera une texture crémeuse.

Il est donc préférable d’utiliser une convection naturelle plutôt qu’une chaleur tournante.

Ensuite, les blancs en neige vont venir former la couche de génoise. Ils ne s’homogénéisent pas avec le lait et flottent donc sur le dessus du gâteau.

Astuces:

  • Pour incorporer les blancs en neige à la préparation très liquide, il est conseillé d’utiliser un fouet en travaillant la masse doucement, afin de ne pas la dissoudre dans la pâte : il doit rester de gros grumeaux. Il est en effet difficile d’incorporer des blancs à une préparation liquide avec une cuillère en bois.
  • Si le gâteau n’est pas assez cuit, il ne se tient pas ; s’il est trop cuit, la couche de crème disparaît. A la fin du temps de cuisson indiqué dans la recette, il est normal que le gâteau reste tremblotant, c’est au frais qu’il figera. La couche supérieure de génoise doit elle être bien cuite et dorée. La durée de cuisson correspond à une convection naturelle. Si votre four est à chaleur tournante, vous pouvez diminuer la température de 10°C.
  • Avant de démouler, laissez-le au minimum 2 heures au réfrigérateur afin qu’il fige. C’est absolument impératif.

    Servez frais. Si vous pouvez attendre, dégustez-le le lendemain, il sera encore meilleur, les arômes ayant le temps de se développer.

    Le truc en plus : saupoudrez de sucre glace.